Rôle de l'angioscanner multicoupes dans l'exploration de l'hémoptysie "maladie"

I. Ridene, W. Hajlaoui, H. Maaoui, A. Zidi, S. Hantous-Zanned, I. Baccouche, K. Ben Miled-M’rad - Ariana - Tunisie

Abstract: 

Objectifs

Etudier l'apport de l'angioscanner multicoupes dans le bilan initial de l'hémoptysie «maladie», en vue d'une embolisation ou d'un geste chirurgical.

Matériels et méthodes

Nous avons colligé 30 cas d'hémoptysie de moyenne et de grande abondance, sur une période de 10 mois allant de juin 2006 à mars 2007. L'âge moyen de nos patients était de 52 ans. Ils étaient répartis en 23 hommes et 7 femmes. Tous nos patients ont été explorés par un angioscanner thoracique 16 coupes. Le protocole d'examen a comporté une acquisition au temps aortique à un débit de 4ml/s. L'acquisition était de 16 X 1,25 mm avec un intervalle de 0,625 mm, suivie de reconstructions MIP vasculaire, MPR et curviligne.

Résultats

Nous avons objectivé des stigmates de saignement récent dans 8 cas. Une hypervascularisation systémique bronchique a été mise en évidence dans 13 cas. Il s'y associait une hypervascularisation systémique non bronchique chez 8 patients, intéressant les artères intercostales (n = 6), les artères diaphragmatiques (n = 2), et l'artère mammaire interne (n = 1). Un saignement actif d'origine artérielle pulmonaire a été objectivé chez deux patients. L'artère spinale antérieure a été recherchée dans 7 cas. Elle a été nettement invidualisée dans 6 cas. Dans le 7ème cas son origine n'a pu être localisée. L'étiologie du saignement a été précisée chez 24 patients. Il s'agissait de bronchiectasies (n = 8), séquelles de tuberculose (n = 4), néoplasie primitive (n = 3), tuberculose active (n = 3), greffe aspergillaire (n = 1), faux anévrysme tuberculeux de l'aorte thoracique (n = 1) et autres (n = 4).

Conclusion

L'angioscanner multicoupe est un outil non invasif qui s'est imposé dans le bilan initial de l'hémoptysie «maladie». Il permet de localiser le saignement, de déterminer son mécanisme et d'y apporter le diagnostic étiologique, guidant ainsi un geste chirurgical ou d'embolisation.

2007

Poster: 

AttachmentSize
PDF icon SFRC 2007 poster6.pdf7.86 MB

Full conference title: 

Societe Francaise de Radiologie Congress
    • SFRC (2007)