Place du scanner thoracique dans le diagnostic de l'aspergillose pulmonaire invasive

H. Ketata, S. Jmal, E. Daoud, R. Ghariani, K. Fakhfakh, I. Frikha, H. Bellaaj, J. Mnif, Z. Mnif - Sfax - Tunisie

Abstract: 

Objectifs

Montrer l'intérêt du scanner thoracique dans le diagnostic de l'aspergillose pulmonaire invasive (API) chez le patient neutropénique et décrire les signes tomodensitométriques évocateurs.

Matériels et méthodes

Etude rétrospective comportant 26 patients leucémiques, ayant présenté 30 épisodes d'aplasie fébrile au décours de chimiothérapies agressives colligés sur 3 ans. Moyenne d'âge : 28 ans (de 4 à 75 ans). Un scanner thoracique a été réalisé chez tous les patients devant la persistance de la fièvre sous antibiothérapie à large spectre. Une biopsie pulmonaire sous scanner a été réalisée dans un cas.

Résultats

Dans 12 cas, le scanner a montré des aspects très évocateurs d'API : nodules avec halo (6 cas), croissant gazeux (2 cas) et l'association des deux (4 cas). Des aspects non spécifiques ont été trouvés dans 15 cas : nodules sans halo (3 cas), nodules excavés au centre (2 cas), aspect en verre dépoli (5 cas), condensations parenchymateuses (5 cas), micronodules centro-lobulaires avec images d'arbre en bourgeon (3 cas). Dans 3 cas, le scanner était normal.

Conclusion

Dans la situation du patient neutropénique, l'utilisation du scanner thoracique précoce prend toute sa valeur comme outil diagnostique de l'API par la mise en évidence du signe du halo permettant d'éviter le recours à des moyens diagnostiques invasifs.

2009

Poster: 

AttachmentSize
PDF icon SFRC 2009 poster6.pdf3.47 MB

Full conference title: 

Societe Francaise de Radiologie Congress
    • SFRC (2009)