Imagerie des complications des leucémies aiguës

NH. Kraiem, H. Bouzir, M. Jamoussi - Tunis - Tunisie

Abstract: 

Objectifs

Rappeler les principales complications rencontrées au cours des leucémies aiguës et préciser l'exploration radiologique la plus adaptée à chacune d'elles.

Matériels et méthodes

Nous avons colligé 25 complications de leucémie aiguë explorées par TDM dans 14 cas, IRM dans 7 cas et par échographie dans 4 cas. Le diagnostic a été confirmé soit par les sérologies, le lavage bronchioloalvéolaire, l'étude du LCR, les hémocultures, la biopsie chirurgicale ou percutanée sous guidage TDM soit par l'amélioration sous traitement d'épreuve.

Résultats

il s'agissait de complications infectieuses dans 10 cas en rapport avec une aspergillose pulmonaire invasive dans 8 cas et des abcès à pyogènes multiples (pulmonaires et hépatiques dans 1 cas et mésentérique dans l'autre). Le scanner a permis d'évoquer le diagnostic dans tous les cas. complications neuroméningées dans 6 cas se répartissant en thrombophlébite cérébrale dans 2 cas, hémorragie méningée dans un cas, arachnoïdite dans 1 cas, atteinte méningée avec compression médullaire dans 2 cas ayant nécessité une irradiation externe dans les 2 cas. Le diagnostic a été posé par l'IRM dans 5 cas et par le scanner dans le cas d'hémorragie méningée. Sarcome granulocytique dans 2 cas, intrapéritonéal dans un cas réalisant un syndrome occlusif opéré (biopsie chirurgicale) et rétropéritonéal dans l'autre avec manifestation rénale ; explorés par TDM qui a permis le guidage biopsique dans le dernier cas. Complications liées au traitement : chimiotoxicité responsable de pancréatite aiguë stade E dans 1 cas explorée par TDM, de lésions ischémiques cérébrales dans un cas explorées par IRM et d'entérocolite nécrosante dans 4 cas bien mise en évidence en échographie) 1 cas de myélite a été noté dans le champ d'irradiation réalisée devant une compression médullaire par atteinte méningée.

Conclusion

L’imagerie est d’un apport considérable dans l’évaluation des complications des leucémies aiguës qu'elles soient liées à la maladie ou du fait des thérapeutiques agressives. L'IRM est incontournable dans les complications neuroméningées, la TDM est indispensable dans les complications infectieuses et les sarcomes granulocytiques et permet la réalisation de biopsies dirigées. L'échographie est suffisante pour confirmer l'entérocolite nécrosante.

2009

Poster: 

AttachmentSize
PDF icon SFRC 2009 poster4.pdf3.64 MB

Full conference title: 

Societe Francaise de Radiologie Congress
    • SFRC (2009)