Imagerie de diffusion dans l’aspergillose cérébrale

M. Charlot, JB. Pialat, N. Obadia, A. Boibieux, N. Streichenberger, D. Meyronnet, F. Cotton - Lyon - France

Abstract: 

Objectifs

Démontrer l'intérêt des séquences de diffusion pour le diagnostic précoce et différentiel d'aspergillose cérébrale.

Matériels et méthodes

Nous décrivons l'imagerie cérébrale de trois patients atteints d'aspergillose cérébrale (dont un cas prouvé par biopsie) avec séquences d'IRM conventionnelle, séquences de diffusion et cartographie ADC.

Résultats

Les trois patients présentent un total de vingt-trois lésions arrondies. Après injection de gadolinium, les lésions ne présentent aucun rehaussement chez deux patients, alors qu'elles prennent le contraste en périphérie chez un patient. Sur les séquences de diffusion, les lésions apparaissent globalement en fort hypersignal, avec diminution du coefficient d'ADC. Douze lésions (parmi les lésions avec ou sans prise de contraste) présentent un aspect typique en "cible", avec un hyposignal central et périphérique sur les séquences de diffusion, correspondant à une élévation de l'ADC dans les mêmes territoires.

Conclusion

L'aspergillose cérébrale est une pathologie rare, affectant principalement des patients immunodéprimés, pour lesquels un traitement antifongique rapide est crucial. L'imagerie conventionnelle est peu spécifique, montrant des lésions arrondies, avec ou sans prise de contraste périphérique. L'imagerie de diffusion peut permettre un diagnostic très précoce et aider au diagnostic différentiel, notamment grâce à un aspect particulier en "cible" retrouvé dans plus de la moitié des lésions.

2007

Poster: 

AttachmentSize
PDF icon SFRC 2007 poster3.pdf2.12 MB

Full conference title: 

Societe Francaise de Radiologie Congress
    • SFRC (2007)